La semaine dernière, le fournisseur phare de logiciels de casino iSoftBet a conclu un nouvel accord de distribution grâce auquel ses jeux seront accessibles à un plus large public. La société est sur le point de former un nouveau partenariat stratégique avec Merkur Interactive Services, une autre entreprise fournissant des logiciels de casino. Ce partenariat sera avantageux pour les deux parties, puisque Merkur intégrera le portefeuille de jeux d'iSoftBet au sien, ce qui lui permettra de proposer une sélection encore plus grande de machines à sous et de jeux de table. De son côté, iSoftBet fournit un accès à sa plateforme d'agrégation de jeux, incluant ainsi les contenus des jeux de l'autre partie.

Qui est Merkur ?

Opérant en Allemagne, Merkur est la propriété du groupe Gauselmann, qui fournit des produits de divertissement depuis 1957. Forte de son expérience et de sa qualité en termes d'innovation, la société voit en ce nouveau partenariat une opportunité d'introduire de nouveaux contenus sur les marchés du jeu en ligne au Royaume-Uni et en Espagne. Un autre avantage pour Merkur est l'accès et le développement d'iSoftBet sur le marché mobile, un grand nombre de ses jeux étant compatibles à la fois pour les smartphones et les tablettes, notamment Mega Boy et Happy Birds.

L'avenir d'iSoftBet

iSoftBet a augmenté son nombre d'accords de licence et est sur le point de créer des machines à sous vidéo basées sur des blockbusters d'Hollywood et des programmes télévisés, parmi lesquels 24, Rambo et Basic Instinct, pour ne citer que quelques exemples. La société met également l'accent sur le développement des jeux de table, se concentrant en particulier sur le Blackjack et la Roulette. Elle fournit diverses variantes de ces jeux et propose aussi le Punto Banco et le Joker Poker.

Réactions

Luci Apostolou, responsable des ventes chez iSoftBet, a déclaré que la formation de ce partenariat était une étape particulièrement importante pour la société cette année. Elle a indiqué que la société chercherait à partager sa connaissance des jeux et des casinos afin d'accroître encore davantage sa réputation dans le secteur. Bernd Henning, le PDG de Merkur Interactive Services, a corroboré les propos de Luci Apostolou, ajoutant que la réputation d'iSoftBet était l'une des raisons principales de la conclusion de cet accord. Il a également suggéré qu'avec l'aide d'iSoftBet, Merkur continuerait à se développer encore plus au Royaume-Uni et en Espagne.